Sushi Tsubaki Ginza

À notre époque où les sushiya (terme désignant le restaurant de sushi et le chef sushi) sont devenus les restaurants les plus difficiles à réserver…

suite

Lucas Carton automne

Cela fait un moment que je n’ai pas parlé du Lucas Carton. Non pas que je ne l’aime plus ou que cela n’est plus bon,…

suite

Din Tai Fung – menu détaillé

(suite de l‘épisode précédent…) Inutile de vous expliquer que le xiaolongbao est un ravioli chinois originaire de Shanghai, cuit à la vapeur, dont la caractéristique…

suite

Din Tai Fung à Taipei

Din Tai Fung est devenu un spot incontournable de Taipei (pour plus d’info, je vous renvoie sur Wikipédia → Din Tai Fung), notamment pour ses…

suite

La Buvette – Bruxelles

C’était un très joli diner à La Buvette, qui n’est ni à Knokke, ni à Tokyo, ni à Paris, mais à Bruxelles.     Le…

suite

Tempura à Kyoto – Tenyuu

Quelques jours après Ten-tei nous sommes allés à Kyoto, chez Ten-yuu, un tempura-ya (restaurant de tempura) de renom à Kyoto. Deux styles différents à quelques jours…

suite

Yoshinori – ouverture

Vous reconnaitrez Yoshi Morie, anciennement chef de l’Auberge du 15, anciennement chef du Petit Verdot, à sa queue de cheval, son air nerveux et déterminé,…

suite

Tempura gourmand – Tentei

Simplement, un des meilleurs tempura que j’ai rencontrés dans ma vie. Ten-tei, qui pourrait se traduire par « maison de tempura » se trouve au sous-sol d’un…

suite

OVNI au Ritz

Il faisait beau ce dimanche-là et nous sommes allés au Ritz pour le tea time. Ici, il y a deux lieux pour le thé. Le Salon…

suite

Récits carnés

  Arrivé chez moi ! Un livre génial. Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la viande, est là. Les origines, les provenances, les…

suite

Récits iodés

Honnêtement je ne pensais pas qu’il le ferait. Lorsque mon ami Patrick Cadour m’a dit qu’il écrivait un livre sur la pêche à pied, ma…

suite

Oreiller, caviar et Bistro Simba

De Bruxelles, j’avais rapporté chez moi à Paris, un Oreiller de la Belle Aurore. Fait par Karen Torosyan, hors saison, juste pour une occasion. Depuis,…

suite

Royal China

Plusieurs amis m’ont conseillé le Royal China, restaurant chinois plus ou moins spécialisé dans les dim sum. Je dis « plus ou moins » car la carte…

suite

Ny Hav – Frais !

Ny Hav est un petit restaurant situé au 101 de l’avenue de Choisy. Ils sont là depuis 6 ans, et je ne l’ai su qu’aujourd’hui.…

suite

Les Foodies

Les Foodies ou quand la fusion est bleue… Aujourd’hui, tout était bleu. Bleue, la carte. Bleue, la bouteille d’eau. Bleu, le ciel, et même quelques…

suite

Bozar Brasserie – grandiose

Bozar Brasserie – l’originalité dans la tradition, la créativité dans le classicisme. Parfois il suffit de penser tout haut pour qu’un souhait se réalise. « Je…

suite

Enyaa – le vrai japonais de Paris

Je n’avais pas été très impressionnée par ma première expérience chez Enyaa. C’était au déjeuner et trop cher pour un bol de riz même joliment…

suite

Atelier Carnem

Quelle belle découverte que ce petit resto surprenant au milieu des gargotes à touristes de la Rue du Pot-de-Fer. On pousse la porte et on…

suite

Restaurant Le George

Rapide déjeuner avec une amie au George, le restaurant méditerranéen de l’hôtel George V. Le restaurant vient d’avoir une étoile au Michelin 2017 avec le…

suite

Le Clarence – Partie 2

Le Clarence. On ne parlera ici que de la cuisine, et ce, longuement. Pour le restaurant, voir ici.   7 repas en 2016 et 3…

suite

Fondue 59

Fondue 59

Un vendredi trop tard pour dîner correctement, j’avais quand même envie de quelque chose de différent, d’inconnu. Je ne suis toujours pas habituée à chercher…

suite

Le Clarence. Partie 1

Partie 1. La salle. Le Clarence a été un tel coup de foudre que je ne sais pas par quoi commencer.   Restaurant parisien du…

suite

Le bon petit plat du Colchide

colchide pkhali

Colchide est un restaurant géorgien à l’ambiance tout en violets et bleus. Plutôt branché, pas du tout folklo, cosy sans être rustique. Exactement ce qu’il…

suite

Hamada, Hoshinoya Tokyo

Noriyuki HAMADA. Vous le connaissez peut-être pour son Bocuse de bronze en 2013, ou encore à travers son livre « Noriyuki Hamada – Restaurant Yukawatan » (Éd.…

suite