Recette de chou farci–oui, c’est japonais

Temps de lecture : 3 minutes

Bizarrement, le chou farci est un “classique” japonais. On le fait souvent chez soi, comme le curry japonais, qui n’a rien à voir avec aucun curry au monde. Voici la recette de la meilleure cuisinière japonaise que je connais, qui n’est pas dans la restauration. Elle a donné chez elle, pendant 35 ans, des cours de cuisine chez elle. On ne peut donc pas dire qu’elle ne soit pas une pro, mais en même temps, ce n’est pas une pro de la restauration. Elle fait les meilleurs gyoza que j’ai jamais goûtés de ma vie, les meilleurs siu-mai japonais idem. Ainsi que la meilleure cuisine kaiseki…sans les chichis.

 

C’est une excellente cuisinière mais elle est aussi nulle que moi en photo, j’ai l’impression…

 

Elle s’appelle Taéko Motéki et si vous avez l’occasion de manger chez elle, ça vaut vraiment le détour !

 

 

 

Rooru kyabetsu (vous l’aurez reconnu, c’est “rolled cabbage” dit en japonais!) ou chou farci:

 

8 feuilles de chou (le chou japonais est idéal évidemment. Il n’est pas frisé, mais il n’est pas comme le chou blanc français non plus. Il est nettement moins fibreux, beaucoup plus tendre et doux. Je connais quelqu’un qui a rapporté des graines du Japon et qui les a plantés dans son jardin. C’est super bon mais je doute qu’il accepte de partager sa récolte).

 

1/2 oignon (100g)

30g de carotte (facultatif)

200g de bœuf haché

100g de porc maigre

20g de chapelure (panko en japonais, c’est la chapelure japonaise qu’on utilise pour le tonkatsu, le porc pané, entre autres. Elle est beaucoup moins fine et sèche que la chapelure française, plus comme des miettes régulières de pain de mie)

2 cuillères à soupe d’huile végétale

 

Pour le bouillon:

800ml d’eau + 1 cube de bouillon

1 grosse tomate

150g ou 2 cuillères à soupe de purée de tomate

1 oignon

2 tranches de bacon (genre bacon anglais)

1 feuille de laurier

sel, poivre, huile végétale

 

Séparer les feuilles de chou et les passer dans les blanchir dans l’eau bouillante pendant 1 minute puis les rincer immédiatement sous l’eau du robinet. Les essuyer tout de suite avec du papier absorbant.

 

 

 

 

Emincer l’oignon de la farce et le faire revenir dans l’huile à feu moyen jusqu’à ce qu’il devienne translucide.

Dans un saladier mélanger les deux viandes, l’oignon, la chapelure, la purée de tomate, le sel et le poivre, à la main pour que ce soit bien malaxé ensemble. Diviser en 4 portions.

 

 

 

 

Couper les feuilles de chou en deux, en enlevant les “tiges”. Superposer légèrement deux feuilles de chou. Poser une portion de la farce vers le bas des feuilles de chou superposées et rouler une fois, plier les côtés, finir de rouler. (Elle dit comme un paquet, mais les paquets ne sont pas du tout faits de la même façon au Japon, alors, je ne sais pas trop).

 

Pour la sauce: émincer l’oignon en tranches fines. Blanchir la tomate pour pouvoir l’éplucher. Enlever les graines (ne garder que la pulpe) hacher grossièrement. Vous pouvez aussi l’écraser à la main.

Faire chauffer de l’huile dans une casserole à fond épais et faire revenir l’oignon et le bacon sans cramer l’oignon, en touillant. Ajouter l’eau et le cube, la tomate, la purée de tomate et le laurier.

 

 

 

 

Lorsque c’est chaud, ajouter les paquets de chou farci, et cuire à feu doux pendant 30 minutes en écumant. Ajouter de l’eau si cela réduit trop: c’est une question de goût, si on préfère un bouillon léger de tomate ou si on préfère une sauce tomate. Ajouter aussi du jus de tomate selon.

 

 

163

 

Comme tout plat mijoté (aha! je ne fait que citer) laisser reposer une nuit. Réchauffer au moment de manger.

 

Je n’ai jamais goûté à cette recette et je ne l’ai pas réalisé. Pour toute réclamation, adressez vous à Taéko. Par contre, si quelqu’un veut bien la réaliser avec des ingrédients français et me dire ce que ça donne, ce serait super cool de votre part.