IMG_0195

La Lao Viet et le Lao Thaï sont deux adresses de ma copine Sophie B, source intarissable de bonnes adresses. Le Lao Viet, comme son nom l’indique, est laotien plutôt vietnamien, et le Lao Thaï, idem, laotien plutôt thaïlandais. Voici d’abord le Lao Viet.

IMG_1189

Tout le monde ici prend ça. Un mélange de riz “frit”, cuit, saucisse fermentée, coriandre, assaisonnement: le nem lao. C’est super bon. À déguster dans des feuilles de salade avec feuilles de menthe et coriandre.

IMG_1193

 

IMG_0197

Bœuf haché lao, laap. Très bon, très frais, avec citronnelle,quelques bouts de tripes, des feuilles de menthe et du riz concassé. Très légèrement pimenté.

IMG_1190

Beignets de crevettes, réclamées par la gamine. C’est bon.

IMG_0201

Saucisse laotienne. Très bonne. Épicée, légèrement pimentée, goûteuse.

IMG_1195

Tripes croustillantes. Réclamées par la gamine…eh oui elle aime ça. Frites.

IMG_0204

Soupe de vermicelles au poisson et lait de coco (nampa). Surtout, ne pas oublier d’ajouter la “verdure” qui est servie avec. Cela donne un goût très complexe, à la fois frais, vert et onctueux, aux parfums lointains. C’est délicieux mais on aime ou on n’aime pas. Le poisson est pilé dans le bouillon, faisant une sorte d’épaississant non lisse.

IMG_1201

Soupe de vermicelles au porc haché (pakse). C’est le même principe que la soupe précédente, mais avec nettement moins de lait de coco (peut-être même pas du tout), évidemment plus de goût de viande. Malgré l’apparence, ce n’est pas forcément plus gras. À déguster avec les mêmes herbes et pousses de soja. C’est tout aussi bon, moins “original”, peut-être plus “approchable”, pas du tout piquant pour ceux qui n’aiment pas le piment.

IMG_1205

La patronne n’a pas voulu que je commande les crabes fermentés au sel et a insisté pour que je prenne les crabes mous frits. Me suis dit …Bof…et j’avais raison. C’est bon, mais j’ai connu mieux.

IMG_1206

Le riz gluant. Parfait.

IMG_0207

Une découverte. Des pousses de bambou râpées (nomay), du moins c’est ce qui est marqué sur la carte. C’est très particulier mais génial, que ce soit la texture ou le goût. C’est croquant, fibreux mais sans être désagréable et ça se mange “comme ça”, comme des chips devant la télé, aussi rapidement et “oh, y’en a déjà plus?”.

IMG_0211

La salade Lao Viet avec des seiches, des crevettes et noix de cajou, avec de grandes herbes et toujours le même assaisonnement de nuoc mam, sucre de palme, ail, piment (léger le piment). C’est très bon, mon mari qui est Français, adore.

IMG_1208

Poisson au tamarin. Moins intéressant pour moi, j’aurais préféré une présence plus acidulée du tamarin et moins de sucre. Mais mon mari adore, surtout l’ail, qui effectivement est ce qu’il y a de meilleur dans ce plat. Mais il est vrai que je commence à caler…

IMG_1216

Aubergine grillée à l’ail maison. Avec du porc haché en “condiment”. La sauce sucrée-salée-pimentée est un peu trop présente partout, ici encore. Mais c’est bon quand même. Dans un genre tout à fait différent je préfère l’aubergine froide du Shan dong.

IMG_0219

Ah! Le dessert de riz gluant au durian. J’adore…C’est fondant, sucré sans être agressif, aucune acidité mais du fruit quand même, un fruit un peu fauve qu’il faut aimer. Quand on n’aime pas, on n’aime vraiment pas du tout. Le mariage avec le riz gluant et le lait de coco est un grand classique, incontournable. C’est l’Asie du sud-est résumé dans un bol.

IMG_1228

Perles de tapioca, taro et lait de coco. Je n’aime pas beaucoup le tapioca, et ici, le taro me parait un peu sous-cuit. Je le préfère plus fondant dans le lait de coco. Ceci dit, c’est peut-être le style de la maison car avec le riz gluant au durian, le riz est bien à part aussi. Ni l’un ni l’autre ne sont des “desserts” où tout est fondu et confondu.IMG_0224

Riz noir au flan de coco. Pas mauvais mais je ne tuerais pas pour.

IMG_1237

Pour tout ça (2 riz gluants et 2 riz gluants au durian) et 2 bières, 3 thés, à 6 en mangeant bien, environ 145€.

Lao Viet
24 boulevard Masséna
75013 Paris
01 45 84 05 43