Appuyez sur “Entrée” pour passer au contenu

Le retour du Yam’Tcha

Après de longs travaux, Yam’Tcha a ouvert ses portes à une nouvelle adresse. Aucun dépaysement, puisque c’est à deux pas de l’ancien restaurant devenu boutique de thés.

Le nouveau restaurant est vraiment très beau. Il est plus grand, plus spacieux avec d’agréables respirations entre les tables et offre 3 espaces : au fond, une salle qui bénéficie de la lumière du jardinet et où on retrouve avec plaisir une fresque de lotus réalisée par le même artiste que dans l’ancien restaurant. Au milieu, la salle principale en longueur avec une banquette et de grands coussins confortables. Sur la gauche, une petite salle intime d’où l’on voit la cuisine d’un côté et le petit jardinet de l’autre. Ce dernier, très tentant pour une sieste, avec son bambou et son érable du Japon, est réservé au personnel. Le tout est chaleureux mais moderne dans des tons de bleus et des multiples couleurs de bois.

Les baguettes sont neuves et sont cette fois d’une longueur confortable (les anciennes étaient vraiment trop courtes). Les fauteuils sont extrêmement accueillants.

La cuisine – le lieu – est visible de la rue et de la salle. Elle est beaucoup plus grande et il y a même un pâtissier – un vrai !

La cuisine – ce qu’on mange – n’a pas changé. Elle est belle, joyeuse, spontanée, percutante et fraiche avec une influence chinoise parfaitement maitrisée.

Le retour du Yam’Tcha
La table

 

Le retour du Yam’Tcha
Thé de bienvenue “Dragon bone” fait de tiges de thé.

 

Le retour du Yam’Tcha
En amuse-bouche, des bulots, sabayon curry, échalote confite et poutargue

 

Le retour du Yam’Tcha
Thé blanc de Yunnan

 

Le retour du Yam’Tcha
Celtuce, huîtres Tarbouriech n°2, sauce fuyu. Iode très très agréable, la sauce de tofu fermenté est salée mais rafraichie par la celtuce, croquante et juteuse. Un mariage de tout ce qui est bon dans le minéral et le végétal…

 

Le retour du Yam’Tcha
Homard au wok, jaune d’œuf de canard salé, bouillon Macvin, tomates tomberry et très jeune bambou émincé. La cuisson du homard est superbe, l’œuf contribue sa texture et son sel. Les billes de tomberry éclatent sous la dent et le bambou donne son croquant.

 

Le retour du Yam’Tcha
Oolong d’or. Un thé aux parfums raffinés, noble comme un Tie Guan Yin. Très joli accord avec le homard.

 

Le retour du Yam’Tcha
Saint-Pierre à la vapeur, shiitaké et salicornes, émulsion soja et truffe australienne. Un superbe jeu de textures et d’umami entre les shiitaké et les salicornes. Un terre-mer intensément goûteux. Avec un pu-erh shoucha de 4 ans que j’ai oublié de prendre en photo.

 

Le retour du Yam’Tcha
L’entre-plats, comme dit Marine la sommelière, de petits pois dans une émulsion de pétoncles et caviar d’Aquitaine. Formidables petits pois, tendres et doux comme un nouveau printemps.

 

Le retour du Yam’Tcha
Canard de Challans, chou pointu, groseilles, amandes fraiches et sauce fruits rouges. Un tout petit peu sucré pour moi mais les groseilles donnent du peps. Le chou est formidable.

 

Le retour du Yam’Tcha
Avec un Oolong de Taïwan torréfié. Un thé droit, linéaire, qui ne sa laisse pas marcher dessus. Un accord magnifique avec le canard.

 

Le retour du Yam’Tcha
Bao de Stilton, le grand classique de la maison.

 

Le retour du Yam’Tcha
…et le deuxième, juste pour voir si on ne s’était pas trompé. Eh bien non, le bao a énormément progressé, il est encore meilleur qu’avant !

 

Le retour du Yam’Tcha
Thé vert bio Les Embruns. Intéressant, il me fait fortement penser à un bon sencha, avec ce je ne sais quoi de presque farineux qui reste sur la langue.

 

Le retour du Yam’Tcha
J’ai toujours aimé les desserts d’Adeline mais là, c’est un cran au-dessus. Cerises au sirop, sorbet orgeat, limequat.

 

Le retour du Yam’Tcha
Framboise, thé rouge et sésame. Mais c’est vrai qu’il y a un pâtissier maintenant! C’est un bon…Les desserts restent dans l’esprit Yam’Tcha, c’est à dire dans le fruit et la fraicheur, mais ils ont…comment dire… progressé? mûris? Sont meilleurs, quoi!

 

Le retour du Yam’Tcha
Avec les desserts, un thé rouge Yixing Kung Fu.

 

Le retour du Yam’Tcha
Des mignardises qui vont progresser avec le temps.

 

Le retour du Yam’Tcha
Cuisine, vue de ma place.

 

Le retour du Yam’Tcha
La cave, juxtaposée à la salle du fond.

 

Le retour du Yam’Tcha
Très tentante banquette

 

Le retour du Yam’Tcha
New Yam’Tcha

 

Yam’Tcha
121 rue Saint-Honoré
75001 Paris
Tél: 01 40 26 08 07
Fermé dimanche, lundi et mardi midi