Trois fois plus de piment

Très rapidement, car j’ai 3 articles à écrire pour demain.

« Trois fois plus de piment » vient d’ouvrir à côté de chez moi, rue Saint-Martin, dans le 3ème. C’est la succursale du trou minuscule de 5 tables de la rue Saint-Sébastien, célèbre pour ses plats sichuanais très, très relévés, dont on peut choisir le degré de « pimentitude » allant de 1 (gentiment pimenté) à 5 (affreusement pimenté).

Ce nouveau restaurant dans le quartier de Beaubourg est plus spacieux, plus aéré et plus agréable que la maison mère. Plus bobo également, avec tables en bois et gobelets en métal. Le service est sympathique, assuré par deux jeunes femmes tout à fait aimables, un peu débordées. La machine à carte bleue n’est pas encore arrivée et pour le moment, ils servent uniquement des raviolis et des soupes de nouilles. D’autre plats sont prévus, me dit-on.

Je supporte généralement bien le piment mais force 3 ou 4 me suffit largement pour cracher du feu. Certains plats sont naturellement plus pimentés que d’autres, comme les « Vermicelles (vinaigre et piment) » qui ont tendance à absorber le bouillon, donnant un tout qui est vraiment, très pimenté.

Le poivre du Sichuan est présent également en quantités généreuses.  Il s’agit de la baie huajiao cousin du sansho japonais, qui ne provoque pas le feu en bouche comme le piment mais qui chatouille la langue avec un effet de picotement un peu anésthésiant.

Rien n’était excellent ni mauvais ce soir. On sent qu’il faut leur laisser un peu de temps pour se roder. Mais c’était déjà plein, alors que nous n’étions que dimanche soir.  Ils vont cartonner et faire de la concurrence à Iris, juste en face…

 

trois fois plus piment-1310832

Raviolis à la sauce sichuanaise. « Pas très épicé » me dit-on mais c’est déjà pas mal.

 

Bœuf au sésame (petit). Malgré une apparence assez sage, il doit y avoir une bonne poignée de poivre de Sichuan.

Bœuf au sésame (petit). Malgré une apparence assez sage, il doit y avoir une bonne poignée de poivre de Sichuan.

 

"Vermicelles (vinaigre et piment)" force 3. Bien pire que les nouilles de blé car ils absorbent le feu et ne laissent aucun répit à la langue. Idéal pour déboucher le nez !

« Vermicelles (vinaigre et piment) » force 3. Bien pire que les nouilles de blé car ils absorbent le feu et ne laissent aucun répit à la langue. Avec une bonne rasade de vinaigre et un bouillon explosif, c’est un plat stimulant malgré qu’il ne soit pas facile à manger (si vous ne savez pas manipuler des baguettes, laissez tomber). Conseillé pour les soirées froides et le nez bouché.

 

Ma fille a pris des « nouilles au bœuf en soupe (sans piment) » et a tout mangé. Apparemment ce n’est pas du tout épicé.

Mon mari a pris des « nouilles dan-dan » force 3 et a tout mangé, avec un paquet de Kleenex.

1 raviolis sauce sichuanaise, 1 (petit) bœuf au sésame, 1 vermicelles, 1 nouilles dan-dan, 1 nouilles de boeuf en soupe, 2 thés aux herbes (boisson sucrée froide en cannette) : 50€.

 

Trois fois plus de piment
184 rue Saint-Martin
75003 Paris

A propos Chihiro

100% Japonaise, née à Tokyo, j'ai grandi à Paris, Londres et New York. Auteur de livres de cuisine, journaliste à mes heures perdues.

Les commentaires sont clos.