Royal China

Plusieurs amis m’ont conseillé le Royal China, restaurant chinois plus ou moins spécialisé dans les dim sum. Je dis « plus ou moins » car la carte est très éclectique avec des plats de Sichuan, d’autres de Wenzhou, et des dim-sum, qui sont cantonais. Tant mieux, si c’est bon. Comme ça on a de tout.
(Pour savoir ce qu’est le dim sum : voir l’article de Margot Zhang « Dim sum, c’est quoi, finalement ? »

Joie totale à la vue de la sélection de dim sum. Enfin ! À Paris, un resto où on peut se goinfrer de dim sum ! Évidemment pas une aussi grosse sélection qu’à Canton ou Hong-Kong mais tout à fait respectable. Alors si c’est bon…. c’est génial.

Pffff. C’était trop beau. J’ai été affreusement déçue. Sur tout ce que nous avons pris, je n’ai aimé que les pattes de poulet. Les pâtes des vapeurs étaient dans l’ensemble acceptables mais un peu lourdes et cassantes, pas assez fondantes. Les farces étaient un peu lisses ou trop compactes. Les plats sautés manquaient de goût, d’élan. Tout était un peu fade, malgré un excès de glutamate dans tout. Un peu ennuyeux, plon plon, quoi.

C’est dommage car le restaurant est vraiment très sympathique. Les femmes (mère, fille, tante ?) sont toutes très souriantes et attentionnées. Les vidéos aux murs qui montrent la confection des dim sum maison sont très appétissantes. Le lieu est propre, spacieux.

Un lieu sympathique pour se retrouver autour d’une Qingdao et picorer quelques vapeurs entre amis. Mais pas pour une sérieuse confrontation avec un ravioli, baguettes prêtes à dégainer. 

Le menu à la page des dim sum. Il n’y en a certes pas énormément mais les plus connus sont là. Cela suffit, si c’est bon.

Cheung fun aux crevettes.

Fen guo au porc et aux crevettes

Siu mai aux crevettes

Ha kao

Siu mai au porc

Zheng jiao à la ciboule chinoise

Pattes de poulet – c’était bien relevé et très bon.

Raviolis aux crevettes frits.

Intestin frit.

Haricots verts au piment.

Tofu sauté du chef.

Royal China
85 rue Beaubourg
75003 Paris
Tél : 09 54 54 69 99
Fermé mardi.

(5 juin 2017)

 

A propos Chihiro

100% Japonaise, née à Tokyo, j'ai grandi à Paris, Londres et New York. Auteur de livres de cuisine, journaliste à mes heures perdues.

Les commentaires sont clos.