Pho Bida Viet Nam

J’ai un copain, Patrick C. qui est l’un des meilleurs guides de restaurants de Paris. Sur les quelques dizaines de restos qu’il m’a conseillés, il n’y en avait que 2 qui n’étaient pas à mon goût.

C’est un spécialiste de la cuisine vietnamienne. Il doit sillonner le XIIIème à ses heures perdues, le samedi, le dimanche, le lundi, le mardi…si si, il a un boulot, un vrai mais qui visiblement lui donne tout le temps d’explorer les moindres recoins de Paris.

Ce soir, je suis enfin allée dans le dernier resto qu’il me recommande depuis des mois, le Pho Bida Viet Nam, 38 rue nationale, 75013.

J’avais trop faim, j’ai oublié de photographier la carte…Il y a des pho, des plats de riz et une colonne de plats servis “le soir seulement” dont des nouilles croustillantes que mangeaient nos voisines. La prochaine fois, je prends ça.

En attendant ce soir nous sommes restés sur les bons vieux classiques que j’aime.

 

phobidavietnam-1190292

Bun Bo Hué ou soupe de nouilles de Hué. Excellente. Dès la première gorgée du bouillon, on sent un parfum … d’herbes, de voyage, de Vietnam…

Ajouter les fleurs de bananier et les pousses de soja qui sont servies avec. J’ajoute aussi les piments rouges très frais coupés en tronçons et un tout petit peu de jus de citron, également servis avec.

Le morceau de pied de cochon qui est de rigueur dans cette soupe originaire de l’ancienne capitale impériale vietnamienne, est bien là, parfaitement cuit, moelleux, gélatineux et à grignoter absolument. On le voudrait plus grand ou plutôt, multiplié par deux ou trois.

phobidavietnam-1190293

Sur le menu “carpaccio de bœuf.” Évidemment non, c’est un Bo Tai Chanh. Du bœuf cru, des légumes frais dans une “vinaigrette” au citron vert.

C’est un plat assez coûteux et qui n’est presque jamais bon dans les cantines. Ici il était correct, sans plus.

phobidavietnam-1190297

Bo La Lot. Brochette de bœuf mariné et enveloppé dans des feuilles La Lot. Il faut certes aimer le côté un peu “fauve” de cette herbe, mais quand on aime, on devient accro.

Quand je vois ce plat sur la carte, je le prends. C’est automatique. Parfois servi avec des galettes de riz, ici c’est juste servie avec la verdure habituelle : shiso pourpre, menthe, etc. À envelopper avec ces herbes et des vermicelles de riz dans une feuille de batavia et et tremper dans le “sauce à nem.”

C’est très bon. La prochaine fois je demanderai des galettes de riz.

phobidavietnam-1190298

Les desserts. Tapioca et banane au lait de coco. Là c’était carrément raide. Pas terrible.

phobidavietnam-1190299

Taro et riz gluant. Le riz gluant est très mou et très vert. Le taro pas assez cuit ? En petits cubes qui manquent de goût et de moelleux. Pas terrible non plus.

Là encore, pas de surprise. Les desserts sont rarement bons dans les cantines, d’ailleurs beaucoup n’en proposent pas.

Malgré les desserts, c’est une super adresse, à explorer bout à bout. Essayer un par un les plats de la carte…jolie perspective, d’autant que c’est très raisonnable. 8€ à 9€ en moyenne pour un pho ou pour un riz.

Le Bo Bun n’étant pas mon plat préféré (on fait rarement le bouillon à la maison alors que le bo bun, c’est assez facile à bidouiller) je n’en prends pratiquement jamais. Mais c’est un grand favori en France et beaucoup de clients ici en mangeaient.

PS aucun accent sur les noms vietnamiens je ne sais pas où ils sont sur le clavier !

Pho Bida Viet Nam
36 ou 38 rue Nationale
75013 Paris
Ouvert du lundi au vendredi pour les heures de repas, le samedi et dimanche de 10h à 23h.

A propos Chihiro

100% Japonaise, née à Tokyo, j’ai grandi à Paris, Londres et New York. Auteur de livres de cuisine, journaliste à mes heures perdues.

Les commentaires sont clos.