Petit-déjeuner. Raffles Clearwater Bay

Le petit-déjeuner à l’hôtel Raffles de Clearwater Bay était terriblement divertissant.

Clearwater Bay est une baie dans l’île de Hainan, la seule île tropicale de la Chine. Elle se trouve au sud de Canton et est une destination prisée des touristes chinois de toute la Chine continentale. Je n’ai pratiquement pas vu de touristes occidentaux ou japonais. Deux, de mémoire, de tout le séjour.

La ville principale est Haikou au nord de l’île, et la seconde, Sanya, au sud. De Sanya, si on va à l’ouest, on tombe sur la baie de Halong au Vietnam. Clearwater Bay est la dernière baie de l’île à être développée pour le tourisme ; elle se trouve à une petite heure en voiture de Sanya.

Je crois bien que c’est la première fois que je ne me suis pas ennuyée après une semaine en déjeunant tous les matins dans le même hôtel.

Le restaurant est énorme et nous sommes en Chine. Ici, on n’a pas peur de manger. Hommes, femmes, enfants, ils paraissent incroyablement nombreux – pourtant l’hôtel ne fait pas partie des plus grands hôtels de l’île -, et tout le monde manie baguettes, fourchettes, cuillères et dents avec une grande dextérité.

Je n’ai vu personne se contenter sobrement d’un toast, un yaourt et un fruit.
Tant mieux, car des petits déjeuners comme celui-ci, il n’y en a pas souvent.

Il fait bon passer des vacances dans cette féroce joie de vivre et de manger.

Une semaine ne m’a pas suffi pour goûter à tout.
S’il est vrai que tout ne m’intéressait pas – la fontaine de chocolat dans le coin enfants, les sushis languissants derrière leur vitrine givrée, les viennoiseries un peu molles à cause de l’humidité tropicale de l’île où rien ne reste croustillant au-delà de quelques minutes, les assiettes à salade minuscules et bizarrement rectangulaires -, je me suis régalée de très bons dim-sum, congees de toutes les couleurs, nouilles en soupe, nouilles au wok, légumes au wok, plats mijotés, bacon, jambon, saucisses, gigot, poulet rôti, poissons grillés, bao salés et sucrés, pains occidentaux et pains chinois, au four, à la vapeur, frits, fruits tropicaux…

Quelqu’un m’a dit que les cuisiniers commencent à préparer dès 1 heure du matin et cela n’est pas étonnant. Ou plutôt, ce qui étonne, c’est qu’ils ne commencent que si tard. Car non seulement il y a de la quantité et de la variété, mais il y a aussi de la qualité.

Voici quelques photos prises pendant ces petits-déjeuners. La lumière est mauvaise et les mets se répètent. Mais je voudrais juste vous transmettre cette impression de plénitude et d’énergie culinaires…C’est la Chine, même dans les tropiques.

En face de moi, une plage brûlante sur la mer de Chine. Et un peu plus loin, le Vietnam.

Cliquez sur la photo pour l’agrandir et voir la légende.

 

A propos Chihiro

100% Japonaise, née à Tokyo, j'ai grandi à Paris, Londres et New York. Auteur de livres de cuisine, journaliste à mes heures perdues.

Les commentaires sont clos.