À paraître dans quelques jours…

« Sushi manga” ! !

En fait, tout a commencé le jour où je me suis dit qu’aucun livre de sushi ne permet de les réaliser chez soi. Tout simplement parce que, contrairement à une recette de bœuf bourguignon ou de bouillabaisse, ou même de soupe miso ou un sauté au wok, le sushi, c’est essentiellement des manipulations. Que donc, on ne peut pas comprendre avec une recette écrite. Un peu comme les recettes de pâte feuilletée – que pour ma part je n’ai jamais compris, entre les quarts de tour, les tour complets et les plier en deux ou trois…Mais en pire.

9782081270466_Sushi#16EDA17

Un autre détail dont je me suis rendue compte quand j’ai fait un atelier sushi chez moi. Comme c’est manuel, les gens font des choses qu’on n’aurait jamais imaginé : comme tenir le tapis à rouler d’une certaine façon, ou mélanger le riz d’une autre. Et on ne peut pas écrire une recette en listant tout ce qu’il ne faut pas faire.

Pages from maquette-sushi-110412bis

J’ai donc pensé bien évidemment (on le voit plus ou moins dans tous les livres de sushi), de faire figurer des photos détaillées des gestes à effectuer. Mais voilà. Il y a des choses qu’on ne voit pas en photo. Un mouvement, un tour de poignet, un degré de pression. Il faudrait une vidéo, mais la vidéo présente aussi d’autres inconvénients.

Pages from maquette-sushi-110412bis-6

D’où l’idée d’expliquer chaque geste en manga. Cela permet de montrer ce qu’il ne faut pas faire sans que cela soit moche. Et de montrer le mouvement.

Pages from maquette-sushi-110412bis-3

Ça n’a pas été simple car j’ai cherché un illustrateur japonais. Et j’ai bien fait, car communiquer avec un illustrateur qui raisonne en dessin n’est déjà pas facile, mais au moins un Japonais, même s’il n’a jamais fait un sushi dans sa vie, comprend les choses, qu’un non-Japonais ne comprendrait pas instinctivement comme le parfum du riz vinaigré, le motif graphique d’une feuille de nori.

Je n’ai pas encore vu le livre, alors je ne sais pas ce que cela va donner. Mais j’attends avec impatience car cela a vraiment été une nouvelle expérience.

Pages from maquette-sushi-110412bis-2

Les manga expliquent comment faire le riz, les différents types de sushi. Puis il y a les recettes, avec de jolies photos de Richard Haughton comme d’habitude, et un stylisme gai mais élégant de Lala A.

Pages from maquette-sushi-110412bis-5

Je n’aime pas du tout la jaquette de la couverture du livre, je la trouve moche. Mais sous la jaquette, l’éditrice a eu l’excellente idée de mettre une trame japonaise, avec des fleurs de prunier ou de cerisier de toutes les couleurs. C’est gai et c’est japonais.

 

Sushi manga

Flammarion 19.90€

Illustrations de Shusaku

Photographies de Richard Haughton

A propos Chihiro

100% Japonaise, née à Tokyo, j'ai grandi à Paris, Londres et New York. Auteur de livres de cuisine, journaliste à mes heures perdues.

Les commentaires sont clos.