Fondue 59

Un vendredi trop tard pour dîner correctement, j’avais quand même envie de quelque chose de différent, d’inconnu. Je ne suis toujours pas habituée à chercher des restaurants sur Internet mais on me l’avait souvent recommandé alors je suis allée voir chez 716 La vie de Guillaume Le Roux.

Un restaurant … pas loin de chez moi … « différent » (oui mais comment ?) … casual … ouvert tard … et je trouve … Fondue 59. Ouvert jusqu’à minuit. C’est à 10 minutes à pied de chez moi, c’est parfait.

Et ce fut parfait !

Le lieu est jeune-funky-branché, tout en longueur et pas très grand mais suffisamment spacieux pour être bien. Les tables sont toutes à induction.

 

 

Partout en Asie orientale, vous verrez des gens rassemblés autour d’une marmite. Un petit bol dans une main et des baguettes dans l’autre, ils mangent bruyamment, joyeusement, pas très proprement et ont l’air de s’amuser follement. Souvent un peu saouls, ils touillent gaiement le ragoût fumant qui frémit au milieu de la table.

Originaire de Mongolie, la fondue d’Asie partage un caractère commun malgré des saveurs très différentes selon les régions. Celui d’être un plat familial et convivial où l’on fait cuire différents aliments en les trempant au fur et à mesure de la dégustation, à son rythme, dans un bouillon qui est maintenu à frémissement au centre de la table sur des feux à charbon, gaz ou électriques. Aujourd’hui, c’est la plaque à induction qui prime.

En Chine, il y a autant de fondues (火鍋 ou hot pot en anglais) que de régions mais aujourd’hui, la variante la plus populaire est celle dite de Chongqing, parfois appelée également fondue sichuanaise. Elle est souvent servie dans un récipient divisé en deux parties par une partition légèrement courbée, censé reproduire le symbole du ying et du yang, avec un bouillon doux de porc d’un côté, et un bouillon très épicé de piment et de poivre de Sichuan de l’autre.

Chez Fondue 59, vous avez le choix entre un seul bouillon ou deux. Dès que vous êtes installé à votre table, on vous donne une feuille à remplir avec votre commande.

Il y a 5 bouillons au choix :
– 2 bouillons doux sans piment : aux os de porc, et à la tomate.
– 4 bouillons pimentés : thaï (citronnelle et herbes), léger, moyen, et avancé.

Chacun devra inscrire le ou les bouillons de son choix. Puis tournez la feuille et vous trouverez la liste des ingrédients, à cocher. Pas d’inquiétude, les quantités de chaque ingrédient sont prévues pour satisfaire le nombre de personnes à la table. Je n’ai pas très bien compris les 1er tour, 2ème tour, 3ème tour mais nous n’étions que deux, et au bout du 1er tour nous étions plus que rassasiés.

Pour finir, allez avec votre petit bol à côté de la caisse, où les condiments sont en libre service. Ail haché, cacahuètes hachées, ciboulette hachée, piment, sauce sésame, sauce soja, sauce d’huitres, vinaigre chinois, huile de sésame… Faites votre propre mélange, un petit fond suffit. Vous y tremperez l’aliment cuit, à la fois pour refroidir et pour assaisonner.

Et voilà !

Fondue 59 Chihiro's Foodblog le menu

Nous avons pris :
– rouleaux de boeuf
– rognon de porc
– tripes de porc
– pattes de poulet
– feuilles de chrysanthème de printemps
– courge chinoise en tranches (très bon et cuit vite)
– pomme de terre en tranches
– algue (kombu fin, je n’ai pas trouvé cela très intéressant)
– champignons enoki
– tofu gelé
– tofu frit
– feuilles de tofu (qu’on appelle aussi feuilles de soja ou yuba en japonais)
– nouilles udon (épelé ici « wudon ») pour finir

Nous avions coché les cases « crevette hachée » et « calamar » mais nous ne les avons pas eus. Probablement un oubli. Je n’ai pas pu manger les pattes de poulet, elles arrivent entières avec les griffes… je croyais qu’elles seraient décortiquées.

Fondue 59

Au final, nous avons préféré le boeuf « en rouleau » qui est tout simplement des tranches de boeuf fines roulées et congelées pour plus de facilité – crues, les tranches se collent entre elles et on se retrouve avec des gros tas. Il y aussi l’agneau en rouleaux, sur le même principe.

La marmite individuelle s’est avérée très sympa. Au début, j’ai trouvé cela saugrenu, car le principe même d’une fondue est de partager – cuire dans le même bouillon, se retrouver autour du feu. Cela m’a fait tout drôle de me retrouver avec ma petite marmite à moi toute seule…

Mais elle présente l’énorme avantage de permettre à chacun de choisir le niveau de feu de son bouillon. Mon mari a pris un bouillon « thaï » et un bouillon blanc aux os. Moi, un bouillon pimenté « moyen » avec un bouillon à la tomate. Tout était très goûteux. Le « moyen » était largement suffisant pour moi…je me suis amusée à tremper dans l’un, puis l’autre…à la fin, les bouillons ayant bien réduit, il restait essentiellement de l’huile pimentée et c’était très hot !

C’est très pragmatique, sympa et bon !

Merci Guillaume Le Roux.

Fondue 59
59 rue de Cléry
75002 Paris
Tél : 01 42 36 25 36
25,80€ / pers.
12,80€ / enfant.
Les boissons sont à 3 ou 4 €.
Ouvert tous les jours de 18h à minuit (apparemment fermé pour midi depuis peu).

 

A propos Chihiro

100% Japonaise, née à Tokyo, j'ai grandi à Paris, Londres et New York. Auteur de livres de cuisine, journaliste à mes heures perdues.

Les commentaires sont clos.